Les tumultes qui secouent actuellement le monde arabe ne peuvent se comprendre uniquement par l’antagonisme entre démocratie et dictature ou intégrisme, entre Occident et Moyen-Orient ou Orient compliqué.
Il est une réalité fondamentale : l’antagonisme immémorial des sunnites et des chiites, les deux branches principales de l’islam.
Aussi, Antoine Sfeir, journaliste, politologue, directeur des Cahiers de l’Orient, écrivain, a choisi de remonter aux sources historiques et théologiques de cette guerre de « l’islam contre l’islam » pour mieux nous faire appréhender les implications géopolitiques.

 

Vous devez être connecté pour voir le reste du contenu. Veuillez vous connecter, pas encore membre ? Adhérez à l'association !.